Le Détachement

Partager

Notion majeure mais pourtant floue, le détachement est souvent mal compris car c'est souvent ce que l'on aime, ce à quoi l'on tient dont on pense devoir se détacher, dés que cette idée est lancée.

Or je vais vous dire un secret : on peut aimer, tenir à quelque chose sans y être attaché !! Si Si !!

Début d'Exemple :

-Je suis attaché à ma pierre de 20 kilos, elle est belle, vraiment belle, c'est un cadeau d'une personne à qui je suis très attaché. Je la porte tout le temps avec moi. C'est un peu comme un porte bonheur.

-Maintenant, c'est l'été, il fait très chaud (quoi que ça pourrait aussi être un hiver très froid), je suis attaché à l'été (ou l'hiver, voire même l'automne), sans été (placez ici la saison qui vous conviendra dorénavant) pendant l'année je ne pourrais vivre !! Si j'étais un esquimau je serais malheureux !! Et j'aime me baigner, mais c'est difficile avec ma pierre, je dois choisir des endroits où j'ai pied.

-Mais, cette saison là j'ai accepté d'aller en bateau avec des amis auxquels je suis très attaché.

Je sais très bien nager, mais j'ai bien faillit y passer aujourd'hui !!

Je suis passé par dessus bord, et la pierre à laquelle je suis tend attaché, m'a entraîné vers le fond. Quelle ingrate, depuis le temps que je la chéri, elle aurait pu me soutenir la bougresse !!! Tous ces bon sentiments pour ça !!??

J'ai dû m'en détacher.

-J'aime toujours autant cette pierre, et les autres, toutes les autres, pourvu qu'elles ne me fassent pas un coup pendable de la sorte !! Et je suis triste maintenant, si triste. Je suis vivant mais je souffre.

Fin d'Exemple

__________________________________

Voyez à travers cette histoire capillotractée une métaphore, dans laquelle vous pouvez remplacer les protagonistes par qui vous voulez, et la pierre par : votre éducation, un parent, un partenaire, une opinion, une responsabilité, une peur, une voiture, un petit chat......

C'est un choix de s'attacher, souvent motivé par la peur de perdre, mais nous ne possédons vraiment rien, même nos corps reviendront à mère nature.

Si je suis détaché d'une personne que j'aime, elle sera probablement vexée, ne comprendra pas, mais c'est un choix tout autant égoïste de demander à quelqu'un de s’attacher, que de choisir de vivre pour soi et détaché.

Car face à la mort, face à notre peur ultime, la mère de toute les autres, nous sommes peu de choses, et plus légers nous sommes plus aisé sera le passage, autant pour soi que pour les autres.

En fait écouter l'ego et son désir, son besoin d'attachement, c'est ignorer son Soi qui lui n'a pas d'attaches.

__________________________________

En Yoga, un exercice de concentration, appelé Neti Neti, consiste à essayer de définir tout ce que nous ne sommes pas, et d'observer ses réactions émotionnelles de l’intérieur.

Se concentrer sur les opposés d'abord, je ne suis pas beau ni moche, pas intelligent ni bête, pas grand ni petit, pas fort ni faible....explorer à sa guise en restant avec l'idée quelque instants.

Puis amener des idées plus large : je ne suis pas, mon travail, puis je ne suis pas mes opinions, ni mes valeurs, etc.....rester un peu avec chaque notion et explorer......je ne suis pas mon corps, ma nationalité, mon espèce, ma planète....

Qu'est ce qui reste ? Une fois détaché de tout ?

Je Suis.


Hekham Galiforth


Partager