Vous avez des prédispositions

Nous avons toutes et tous des accointances particulières envers les pratiques préparatoires à Yoga : les codes de conduite, les postures, la relaxation, la respiration, la concentration, la méditation. Certain d’entre nous préféreront passer plus de temps avec le corps, alors que d’autres s’attarderont sur le Pranayama (respiration énergétique) ou encore d’autres affineront leur présence. Toutes ces facettes de Yoga fonctionnent ensemble, l’une menant à l’autre. Il n’y a pas de formule secrète quand à la quantité de temps dédiée à l’un ou l’autre de ces aspects. Chacun et chacune doit aller avec intuition et tolérance vers ce qui lui semble le mieux sur le moment. Ultimement tout aura été bénéfique à l'accomplissement de son but.


Le meilleur moment pour pratiquer

On peut pratiquer n’importe quand, mais traditionnellement le “meilleur” moment est le matin assez tôt ou le soir à la nuit, quand l’environnement et l’activité humaine sont calmes, et que vous êtes moins susceptible d’être dérangé.


Combien de temps pratiquer

Au début essayez de prendre 5 à 15 minutes 1 à 2 fois par jour en étant sûr de ne pas être perturbé, par quoi que ce soit; téléphone, sonnette, partenaire, chat, contingences matérielles ou mentales; soyez sûr de ne pas être pressé ou angoissé pour “l’après”. Aller vers une régularité est de la plus grande importance, c’est dans la constance et la répétition que les efforts portent leurs fruits inattendus. Le temps dédié fluctuera d’une session à l’autre, et d’une période à une autre, mais la tendance est manifestement à un rallongement de son temps de pratique, sans efforts ni contraintes, autres que la régularité.
Intégrer la pratique à son planning
Si vous vous levez un peu plus tôt et prévoyez aussi un créneau avant d’aller au lit il sera certainement plus aisé d'intégrer la routine au planning. Si vous êtes plus du matin, allez pour le matin, si c’est du soir...allez pour le soir, si c’est les deux...choisissez l’un, l’autre ou les deux. Néanmoins gardez à l’esprit que vous devez être serein au moment de la pratique, que rien ne vous distraie le temps que vous vous êtes accordé à ça.


La réalisation de Soi plus rapidement

De la même façon que vous prenez plusieurs pause pour manger, fumer une clope, aller aux toilettes, lire un livre, regarder un film…..faites de même pour la pratique. Lorsqu’on s’installe dans le souffle, la présence, la méditation, la posture consciente 4 fois par jours, l’on va 4 fois plus vite. Lorsque l’on pratique on développe des vertus subtiles et ineffables, et l’esprit s'habitue à cette constance, et crée un cercle vertueux. Sans pratique, l’esprit retrouve ses mauvaises habitudes, de la même façon qu’un corps qui ne bouge pas se raidit et s’endolorit. Cela dit même si vous allez plus vite vers Samadhi, vous ne savez pas où ni quand sera le bout du chemin....il ne sera peut-être même jamais là. Et alors? Satisfaisons nous du reste et du bien être que l’on ressent dans sa pratique, et du sentiment d’avancer.